AlexWebFrance

Icône

Quand Alexandre utilise le Web en France

Les premiers jours en Corse, en cette année 2006

De retour depuis peu de mon voyage en Corse, de cette année 2006, on aura put dire que ce mois a été vraiment exceptionnel, entre orages, mer agitée, vent, balade en forêt, ou en vélo, visite de village voisin peu connu en voiture… Un programme que je suis fier de vous présenter en ce jour de 30 Août 2006 (30 Aostu 2006).

(Le Pascal Paoli, Napoléon Bonaparte, Danielle Casanova de la SNCM et le Kalliste de la CMN)

Le départ fût le 27 Juillet 2006, avec la compagnie maritime « Société National maritime Corse Méditerranée » (S.N.C.M) sur le Napoléon Bonaparte (Navire de croisière à 23 Nœuds maxi, De Marseille à Ajaccio (Aiacciu), navire de 10 ans, lancée en Avril 96). Départ retardé à cause de problème sur le port de Marseille. 4 Bateaux de compagnie maritime étant présent en attente, le Pascal Paoli (SNCM, Navire mixte passager/Fret pour Bastia) initialement prévue pour 19h, est parti à 20h45, le Danielle Casanova (SNCM, navire de croisière, en direction de la tunisie) initialement prévue pour 18h, est parti vers 0h.


(Le Napoléon Bonaparte avec derrière le Danielle Casanova, de la SNCM)

Le Kalliste de la Méridionale (CMN, Navire mixte passager/fret pour Ajaccio) initialement prévu pour 18h, est parti après le Paoli et le Napoléon Bonaparte en retard lui aussi. Ce dernier devait partir pour 21h30, mais entre le retard pour renter au port , pour vider les passagers, et pour nous mettre, gros retard. Nous sommes rentrés vers 21h35, le bateau est parti vers 23h, et à fais un jolie demi-tour sur lui-même (le Danielle Casanova lui bloquant l’arrière) , et nous sommes enfin partie…


(Le Danielle Casanova de la SNCM pendant que le Bonaparte fait demi-tour)

Depuis le temps que nous prenons ce bateau, nous avons changés beaucoup d’avis, en effet pour un bateau de 10 ans, l’état est lamentable, (pour rappel nous avons pris ce bateau en 97, 99, 2000, 2001, 2005). La cabine situé au pont 6, hublot… vibrée ! Pourtant la mer était très calme, et il n’y avait pas de vent… Pour changer nous avons manger au « Montparnasse » au lieu du snack où beaucoup de monde attendait.


Le pont 9 du Napoléon Bonaparte

La nuit fût assez difficile… L’heure d’arrivée était fixer à 6h45. Le bateau navigant lentement aurait put rattraper son retard, mais on peut dire que la SNCM voulait pousser à la consommation (réveil à 6h30, arrivée à 8h10, donc petit déjeuner sur le bateau…) . Mais ce retard me fût bénéfique, Jolie photo du golfe de Ajaccio, du bateau ou encore de la mer, avec au loin le Casanova qui partait pour la Tunisie.


Le Golfe de Ajaccio

Après en arrivant Ajaccio (Aiacciu) nous devions réglé un léger problème, en effet nous n’avions pas d’électricité dans le village ! Enfin dans notre maison en particulier, par une coupure sauvage de l’EDF qui s’est trompé de maison… Faut le faire quand même. A cause de cela adieu le bain à Sagone pour fêter l’arrivée, et direction Cristinacce pour ranger nos affaires et attendre le dépannage de l’EDF.


La mer méditerranée vu du Napoléon Bonaparte


Le Napoléon Bonaparte sur le port de Ajaccio

Nous voilà donc sur la route de Sagone, où nous avons put observer cette année que l’eau était très claire, avec une couleur turquoise du plus bel effet. L’eau était aussi à 28°C, le rêve parfait. Ensuite nous avons traversés Sagone, puis la route qui monte au col de Sevi (Bocca di Sevi), et nous voilà enfin au village de Cristinacce (Paese di Cristinacce). Le temps le matin était correcte, et l’après midi, les nuages passait, menaçait mais rien de bien à voir ce premier jour.


Le village de Cristinacce

Le lendemain le 29 juillet 2006, nous sommes allait à Sagone, pour notre premier bain de l’année en Corse ! Quel plaisir ! On ne peut comparer ce qui est comparable, et donc, je ne ferais pas de remarques, ou de différence entre Sagone (Corse du Sud) et Fos-sur-Mer (Bouches du Rhône), où dans ce dernier, la pollution est bien présente, et la mer pas forcément très propre. A Sagone, le soleil domine, l’eau est chaude, claire, avec un bleu turquoise, on se croirait dans les îles du sud de l’équateur. La température de l’eau était à 28°C voir 29°C en après-midi, très peu de différence avec Fos où elle était à 27°C. Mais l’eau est propre (à part quelques algues), de très bonne qualité (Cf : le Ministère). La plage idéale.. (Plage devant le poste des Maitres nageurs sauveteurs des CRS). Sagone est aussi une ville qui bénéficie du Wifi (Technologie d’internet sans fils) , dans le bar/restaurant « le Bowling » . Malheureusement le bar ne sert que d’accès, et pour naviguer il faut payer par carte bancaire via Internet (une page d’Orange s’ouvre automatiquement), le rêve d’avoir Internet à la plage s’efface.. Tant pis on fera sans, et j’irais sur Internet via un Cybercafé à Ajaccio (très déçu d’ailleurs).

Fin de cette première partie, la suite bientôt…

Classé dans:Défault, , , , ,

Informations


CLIQUEZ SUR tatam.fr

Stats depuis 1 an

  • 381,368 Visiteurs unique

Flux RSS

add to FeedBurner
Subscribe in podnova
Subscribe in NewsGator Online
Add to netvibes
addtomyyahoo4
Subscribe to My Odeo Channel
Add to Google

blogCloud

Catégories

Combien vaut mon blog?


Mon blog vaut 8007,54€.
Combien vaut mon blog?