AlexWebFrance

Icône

Quand Alexandre utilise le Web en France

Orange arrache le foot sur mobile au prix fort

La filiale de France Télécom n’a pas hésité à débourser 87 millions d’euros pour s’octroyer les droits de la Ligue de football. L’opérateur estime que le jeu en vaut la chandelle.

Après l’explosion du montant des droits de retransmission du football français pour la télévision, voici celle concernant les téléphones mobiles. Orange va débourser près de 87 millions d’euros pour diffuser en exclusivité les matches de Ligue 1 et 2 pendant trois ans, jusqu’en 2008. L’opérateur conserve l’exclusivité qu’il avait déjà depuis quatre ans, faute de concurrent sérieux à l’époque. Les abonnés de SFR – Bouygues Telecom ne concourait pas – peuvent faire une croix sur ces images.

La somme mise en jeu est colossale, alors qu’elle ne permet à Orange que de diffuser des extraits en « quasi-direct », des résumés de matches et des best of. L’inflation est sévère, puisque jusqu’ici, Orange ne payait que 8 millions d’euros par an. Il lui faudra désormais ajouter 21 millions. Mais pour la Ligue de football professionnel (LFP) et les clubs de l’Hexagone, cette rentrée d’argent reste très loin des 600 millions d’euros par an versés par Canal+ pour être la seule chaîne TV à retransmettre la Ligue 1.

« C’est une somme déraisonnable, qui n’a aucune valeur économique ! C’est le client final qui va devoir payer… », estime malgré tout un porte-parole de SFR, candidat déçu à l’appel d’offres de la LFP. L’opérateur s’était uniquement porté candidat à la diffusion des extraits en quasi-direct.

eTF1 écarté

Chez Orange, on est sûr de faire une bonne affaire : « La retransmission de ces images est un véritable vecteur d’acquisition de clients. Nous avons maintenant 2 millions d’abonnés qui accèdent au multimédia sur leur mobile et parmi les 600 à 700 000 qui consultent des vidéos, un tiers visionne des contenus sur le sport », précise Emmanuel Vacher, directeur marketing multimédia. Comme aujourd’hui, les extraits de matches seront retransmis sur le réseau Orange de 1 minute 30 après l’action à 20 minutes après la fin du match. Ils seront d’une durée de 1 minute à 1 minute 30, avec des « But à but » (une sélection) d’une vingtaine de secondes.

Autre prétendant éconduit, eTF1 avait postulé pour des extraits (lot 1) ainsi que pour des résumés et best of (lot 2). Si la Ligue a clairement sélectionné Orange pour le lot 1, parce qu’il était le plus offrant, elle dit avoir étudié de près les garanties « qualitatives » d’eTF1 pour le lot 2, car les offres financières étaient équivalentes. Les moyens proposés par eTF1 pour « mettre en valeur les droits de la Ligue », n’étaient visiblement pas suffisants.

Après les FAI, les opérateurs mobiles sont donc définitivement engagés dans la guerre de l’audiovisuel. La filiale de France Télécom « ne se contente plus d’un portail de fournisseurs partenaires et se positionne directement sur la détention de droits, c’est-à-dire le premier maillon de la chaîne de valeur des contenus », analyse Mathieu Massot, consultant à l’Idate.

Source: 01NET.


Pas moi, c’est une importante somme d’argent. Par contre la baisse du prix des forfaits serait une bonne chose 🙂

Publicités

Classé dans:Non classé,

2 Responses

  1. Melie dit :

    Ton nouveau design fait vraiment très pro, à bientôt, biz
    Mélie

  2. Laurent dit :

    Je trouve les manières des opérateurs téléphoniques quelque peu douteuses…
    Le filon est là, ils en profitent et l’entretiennent.
    Un téléphone c bien pour téléphoner…
    Quoiqu’il en soit, mes encouragements..
    Laurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :